Skip Navigation
A
A

Un étudiant de l'Université de la Colombie-Britannique a gagné la première place d'un concours national de R et D

2013-12-04 09:10:45

Un siège d'auto adaptatif qui contribue à réduire les blessures dues au coup de fouet cervical en cas de collision arrière a permis à un étudiant de l'Université de la Colombie-Britannique de remporter un concours national dans le secteur de l'automobile. Daniel Mang, un doctorant, a remporté le concours TestDRIVE d'AUTO21, obtenant une bourse de 10 000 $ pour ses travaux sur les sièges d'auto protégeant du coup de fouet cervical.

Les blessures les plus courantes lors des collisions arrière à basse vitesse sont  celles résultant du coup de fouet cervical, lesquelles constituent un grand fardeau financier pour la société. Mang a participé à la conception adaptative des sièges d'auto qui protègent du coup de fouet cervical, pour lesquels, contrairement aux systèmes actuels, la rotation des charnières du siège et des propriétés du coussin du dossier se règlent en fonction de la taille et du poids de la personne et de la gravité de la collision. Grâce à ces réglages, le siège d'auto adaptatif permet de réduire la réaction de la personne assise dans le siège et, en fin de compte, le risque de coup de fouet cervical lors des collisions arrière. Mang travaillent sous la direction des professeurs de l'Université de la Colombie-Britannique suivants : Dr Jean-Sébastien Blouin, professeur agrégé de kinésiologie, Dr Gunter Siegmund, professeur agrégé de kinésiologie et Dr Douglas P. Romilly, professeur agrégé de génie mécanique.

Le concours TestDRIVE d'AUTO21 a permis de présenter des technologies et des connaissances de premier plan dans le domaine de l'automobile, lesquelles sont le fruit du travail d'étudiants des cycles supérieurs d'universités canadiennes. AUTO21, le programme du Canada en recherche dans le secteur de l'automobile finance 40 projets en R et D appliquée dans 47 universités situées partout au pays. Plus de 400 étudiants ont contribué à ces projets avec près de 200 chercheurs universitaires. Depuis sa création en 2001, AUTO21 a financé plus de 2 000 chercheurs étudiants des cycles supérieurs par le biais de fonds provenant du fédéral et du secteur privé.
 
« Le concours TestDRIVE d'AUTO21 donne à nos meilleurs étudiants une occasion de présenter leurs travaux de recherche dirigés par l'industrie, tout en rapprochant les technologies de pointe de la commercialisation dans le secteur de l'automobile », a indiqué Dr Peter Frise, directeur scientifique et directeur général d'AUTO21. « Les personnes hautement qualifiées (PHQ) constituent l'avenir d'un secteur essentiel de l'économie canadienne. Ce sont eux qui concevront les produits et feront fonctionner les usines permettant ainsi au Canada d'être concurrentiel dans le monde de l'automobile. »
 
TestDRIVE était organisé en collaboration avec les Manufacturiers et exportateurs du Canada et s'est tenu à Toronto en Ontario conjointement à l'assemblée générale annuelle des industriels de l'Ontario (Ontario Council of Manufacturing Executives).
 
« Le secteur de l'industrie automobile du Canada est l'un des plus influents et des plus perfectionnés au pays; par ailleurs, c'est l'un des plus concurrentiels au monde », a ajouté Jayson Myers, président directeur général des Manufacturiers et exportateurs du Canada. « Pour maintenir cet avantage et accroître notre part du marché, les entreprises canadiennes doivent être des chefs de file mondiaux pour le développement et la mise en marché des nouvelles technologies – et cela débute par du personnel novateur, une formation novatrice et des partenariats novateurs. Le concours TestDRIVE d'AUTO21 est une excellente manifestation de ces trois critères. »

Outre la bourse de 10 000 $, une autre bourse 5 000 $ a été accordée à Mahmoud Khater de l'Université de Waterloo pour ses travaux de recherche sur les systèmes microélectromécaniques.

Back to News